Dauphiné Libéré 2014

 logo dauphine-libere

 

COURSDESTRSUNEIGNATURE-TOUR

FOULÉES BLANCHEDEBRASSES 2014

 

kiday 500px

 

Abdou Kiday a fait la trace !

Dans ce décor nordique, à peine adouci par une température supportable, la surprise est venue de la présence in extremis de l’imprévisible Abdou Kiday, débarquant en touriste et en short sur les lieux, histoire de prouver qu’il n’avait pas froid aux… yeux ! Dès lors, les observateurs modifiaient en toute hâte leurs pronostics, le dernier des 215 inscrits devenant d’emblée l’incontestable favori.

Annonay en ligne de mire … 

Et comme le ciel eut le bon goût de suspendre provisoirement sa livraison d’ouate, le sociétaire du Club athlétique du bassin bellegardien profitait des ultimes moments de clarté pour prendre les commandes devant un trio recensant, comme prévu, François Lachaux (E Murve Balanine), Nicolas Chardon (Saint-Julien) et Yanis Lecompte (Arve Athlétisme). En fait, le leader ne s’octroya jamais plus d’un hectomètre d’avance tout au long des 12 bornes, se contentant de gérer l’écart en aveugle, dépourvu qu’il était de la fameuse lampe frontale.

Ce qui ne se révéla pas un handicap insurmontable, puisque le talentueux lutin parvenait à conserver 18 secondes d’avance sur un Chardon terminant le nez dans le guidon, comme il se doit pour un excellent cycliste !

Incroyable paradoxe, Abdou Kiday était incandescent sur l’aire d’arrivée : « Une expérience formidable car je me suis vraiment régalé à modifier constamment mes appuis sur ces boucles gelées. Plus difficile qu’un cross, mieux qu’une séance de fartlek : franchement, ça m’a plu et je reviendrai ! » De quoi regonfler son moral avant les
interrégionaux d’Annonay ?

« À Aix-les-Bains, je ressentais encore la fatigue d’un stage de dix jours avec le CABB en Espagne ; un travail qui devrait payer en Ardèche ! »
Une lauréate huppée Décidément, la compétition devait se révéler riche en étonnements. Car outre le miracle Kiday, c’est l’Allemande Verena Eisenbarth qui créait la sensation chez les dames en devançant Isabelle Chaigneau et Clotilde Héberlé. Il est vrai que l’héroïne de la soirée avait des références à faire valoir, et notamment un titre
de championne d’Europe de triathlon moyenne distance arraché lors de l’Halfironman de Barcelone en 2013. Cette kinésithérapeute de 28 ans, désormais basée professionnellement à Annemasse, voulait profiter de la Haute-Savoie pour découvrir la course sur neige : « Les paysages m’ont paru magnifiques ! » Dès lors, on ne
saurait trop lui recommander le même périple en plein jour !

Par Georges ONGARO | Publié le 10/02/2014

 

Retour gagnant pour Gilles Farina

Gilles-Farina

 

Gilles Farina n'avait pas choisi la facilité pour effectuer son come-back

 

Absent des compétitions depuis quelques mois, le tout-terrain Gilles Farina a renoué avec la course pédestre, samedi dernier, à l’occasion de la
2e édition des Foulées blanches des Brasses. Une épreuve de 12 km, disputée en seminocturne sur le domaine de ski nordique de Plaine-Joux, au cœur du massif des Brasses et sur les hauteurs de Bogève. Une reprise couronnée de succès puisque le sociétaire du Faucigny Athlétic Club s’est facilement imposé dans la catégorie des vétérans 2, tout en se classant 18e d’une course terminée par 187 concurrents. À noter également, au cours de cette même soirée, le 8e rang du Clusien Vincent Huvelle chez les vétérans 1.